Législatives : Vous voulez agir ? Action simple !

, par  Secrétariat BL , popularité : 21%

Flyer à imprimer et à mettre d’urgence dans les boites aux lettres de vos collègues, ou voisins, ou colocataires ! Par ici le document. // Le même avec QR Code !

Contenu ci-dessous :

Recto

VOISINES, VOISINS,

Ne nous laissons pas avoir par les mensonges de l’extrême droite.

J. Bardella a fait croire qu’il reviendrait sur la retraite à 64 ans... mais finalement, il fait machine arrière. Même chose pour les salaires. Ils prétendent augmenter le salaire net en supprimant les cotisations sociales. Mais sans cotisations, pas de droits à la retraite, au chômage ou à l’assurance maladie. Les masques tombent, et ça n’est que le début. L’extrême droite c’est aussi la fin du droit de grève et des négociations salariales dans les entreprises.

À l’Assemblée nationale, le RN a voté :
• Contre l’augmentation du Smic,
• Contre l’indexation des salaires sur l’inflation,
• Contre la revalorisation des petites retraites.
• Contre une loi interdisant les dépassements d’honoraires pour le dépistage et traitement du cancer du sein (1/8 femme). Des députés RN ont même voté contre la constitutionnalisation de l’avortement.
• Pour le maintien des abus des multinationales qui enrichissent leurs actionnaires en faisant flamber les prix (électricité, essence, alimentation...)
L’extrême droite prépare une destruction des services publics en les privatisant, alors que nous en avons déjà de moins en moins.

L’extrême est le faux ennemi utile à et choisi par Macron. L’extrême droite continuera à œuvrer pour les milliardaires et le patronat en dézinguant nos conditions de travail, nos salaires et nos services publics.

L’extrême droite nous divise. Alertons nos familles, nos ami·es et nos collègues de travail du danger de l’extrême droite.

Verso

Le Nouveau Front Populaire, c’est :
• Indexer tous les salaires sur les prix
• Augmenter le Smic à 1600 € net (soit 2000 € brut), tous les salaires et les pensions de retraite
• Gagner l’annulation de la retraite à 64 ans et le retour à 60 ans
• Des services publics partout pour toutes et tous et des moyens pour l’école et l’accès à la santé
• Réindustrialiser le pays et répondre aux enjeux climatiques
• Prendre en compte enfin la parole des salarié·es

Souvenons-nous que nos droits actuels saccagés par E. Macron (congés payés, 35h, SMIC, droit au chômage, etc…) ont été créés grâce aux précédents FRONTs POPULAIREs.

Alors unissons-nous, le 30 juin et le 7 juillet,
nous pouvons mettre enfin à l’ordre du jour des avancées sociales. Pas une voix ne doit manquer !

Votons Nouveau Front Populaire !