CONTRE L’INDIVIDUALISATION DES RÉMUNÉRATIONS, POUR L’AUGMENTATION DES SALAIRES

, par  Secrétariat SF , popularité : 55%

Défendez votre salaire, votez pour la CGT aux élections professionnelles !

Le retour d’une inflation forte, proche de 6% par an, vous permet de constater au quotidien combien se creuse la différence entre la forte augmentation des prix et la très faible progression de votre salaire. La raison en est simple : plus de 90% de la rémunération des agents de l’INRAE dépend de la valeur du point d’indice et cette valeur a complètement décroché par rapport à l’inflation.

Pour compenser la perte de pouvoir d’achat constatée depuis début 2000, il faudrait aujourd’hui augmenter le point d’indice de plus de 22%, en tenant compte de la très insuffisante augmentation de 3.5%, concédée après les dernières élections présidentielles.
Ne pas compenser l’inflation c’est rigoureusement la même chose que de baisser les salaires alors posez-vous la question : suis-je prêt à accepter que mon salaire baisse régulièrement ?
Face à cette situation, la CGT exige une augmentation immédiate du point d’indice de 10% et le rattrapage au plus vite de la perte de pouvoir d’achat accumulée. C’est la seule solution pour une augmentation pérenne des salaires de toutes et tous !
Toutes les mesures actuellement déployées par notre hiérarchie portent sur le déploiement de primes largement individuelles, liées aux fonctions ou au prétendu "mérite". N’oubliez jamais qu’une prime est temporaire, aujourd’hui vous la touchez, demain c’est moins sûr, si vous n’exercez plus la fonction qui l’a justifiée, ou si vous n’êtes plus considéré comme aussi méritant. N’oubliez jamais que votre retraite sera presque entièrement basée sur votre traitement indiciaire, et pratiquement pas sur vos primes. Toucher un euro de traitement indiciaire, assuré dans le temps et comptant pour la retraite ou toucher la même somme sous forme de primes, ce n’est pas la même chose !
Enfin ces primes individuelles sont un véritable venin injecté dans les collectifs de recherche. Alors que l’activité de recherche est une activité essentiellement collective, distinguer certains sans distinguer les autres, c’est semer la dissension dans les équipes, c’est menacer l’essence même du travail de recherche. Si primes il y a, nous exigeons un montant égal pour tous aux composantes individuelles, le CIA du RIFSEEP pour les ITA et le C3 du RIPEC pour les chercheurs. L’action menée en 2021 dans les unités à l’initiative de la CGT-INRAE pour une répartition égalitaire des montants du CIA a contraint la direction à mettre en place un socle de 200€ pour tous. Il faut amplifier cette pression.

En votant pour la CGT du 1er au 8 décembre vous pourrez réclamer ce qui vous est dû, un salaire pérenne, qui ne perd pas son pouvoir d’achat

Retrouvez la profession de foi déposée par la CGT-INRAE expliquant les positions que ses représentants défendront durant le futur mandat au Comité Social d’Administration de l’INRAE
Retrouvez la profession de foi déposée par la CGT-FERC, dans laquelle se retrouvent des candidats CGT-INRAE, pour le Comité Social d’Administration du Ministère MESR