Administratifs sous tension = INRAE en danger

, par  Secrétariat BL , popularité : 5%

La CGT-INRAE appelle tous les agents travaillant à l’INRAE à soutenir le mouvement initié par un collectif d’administratifs (gestionnaires d’unité, de services d’appui à la recherche et de services centraux de l’INRAE), mouvement visant à instaurer des moyens et des conditions de travail dignes.

En effet, après 2 années de crise sanitaire, la mise en place du télétravail et les nombreux changements organisationnels et structurels effectués ces 5 dernières années à l’INRAE (mutualisation de SDAR, de SBFC, de services RH, de services achats/marchés, de services mutualisés de gestion des unités (SMGU) des services informatiques au sein des SIIR et leur rattachement à la DSI et mise en place de l’infogérance, mais également fusions d’Etablissements (INRA-IRSTEA), d’unités ou encore déménagements tel que celui induit par le projet Saclay), les personnels administratifs sont saturés.

Une motion de la CGT-INRAE demandant un moratoire sur le déploiement des outils SIFAC pour la gestion financière, et NOTILUS pour les missions prévu le 01/01/2025, a été votée à la majorité lors du Comité Social d’Administration (CSA) du 23 mai 2023 dernier (lire la motion ici) : nous appelons dans un premier temps à soutenir cette demande de moratoire (voir pétition ici).

Le collectif d’administratifs (gestionnaires d’unité, de services d’appui à la recherche et de services centraux de l’INRAE), avance aussi d’autres premières revendications (lire ici).

  • La CGT-INRAE soutient ces revendications et mettra prochainement en ligne un outil accessible à toutes et tous permettant de recueillir vos témoignages sur le travail réel ainsi que vos propositions.

Lire l’intégralité de ce premier message
Signer la pétition.