Soutenons la résistance palestinienne

, par  Secrétariat BL , popularité : 20%

Assassinats – Nettoyage ethnique – Blocus inhumain de Gaza – Répression et emprisonnement massif des Palestiniens : ces derniers mois, Israël intensifie sa politique de colonisation violente et d’épuration ethnique, harcèle, et tue les Palestinien-ne-s.
De janvier à octobre 2022, les attaques de l’armée israélienne et/ou des colons ont tué au moins 158 Palestiniens, dont 106 civils, 32 enfants, 8 femmes. En outre, des centaines de Palestiniens, dont des femmes et des enfants, ont été blessés lors des attaques dans la bande de Gaza et en Cisjordanie. Par ailleurs, 5 détenus palestiniens, dont une femme, sont morts dans les prisons israéliennes. Au 11 septembre, il y avait au moins 4 650 détenus, dont 32 femmes, 180 enfants et 743 en détention administrative, régime arbitraire sans charge ni jugement, que subit notamment notre compatriote, l’avocat franco-palestinien Salah Hamouri.
En réponse, des manifestations contre les expulsions, contre les transferts, pour le droit de se déplacer, des grèves de la faim, ont lieu dans toute la Palestine, y compris à l’intérieur de l’Etat israélien, auxquelles se sont joints des citoyens Juifs.
Fin août, un tribunal israélien a décidé d’amendes exorbitantes à cinq jeunes Palestiniens actifs dans le Syndicat des travailleurs arabes (AWU, Arab Worker Union) et le Mouvement de la jeunesse palestinienne dans les Territoires palestiniens occupés en 1948.

La CGT-INRAE apporte son soutien au peuple palestinien qui se bat quotidiennement contre la colonisation, le fascisme, le racisme, l’apartheid, les violations des droits humains et du droit international, et pour son autodétermination.
La CGT exige que cesse immédiatement la répression enclenchée par le gouvernement israélien, et appuie les revendications des Palestiniens pour :
-  L’égalité des droits pour tous, la liberté d’expression et d’activités syndicales
-  Le démantèlement du Mur d’apartheid, la fin de l’occupation de la Cisjordanie, du Plateau du Golan et de Jérusalem Est, ainsi que la levée du blocus de Gaza
-  La mise en œuvre du droit au retour des réfugiés
-  La libération de Salah Hamouri et de tous les prisonniers politiques

La CGT-INRAE appelle à participer à tous les rassemblements en France en soutien au peuple palestinien, et au boycott des intérêts israéliens jusqu’à ce que cet Etat respecte les droits humains en Palestine.
La CGT-INRAE vient de soutenir l’appel du syndicat des travailleurs arabes de Nazareth (Israël) pour les cinq jeunes condamnés à des amendes exorbitantes.