RAFAH : LA CATASTROPHE HUMAINE DOIT ETRE EVITEE

, par  Secrétariat SF , popularité : 32%

Communiqué de presse confédéral CGT DU 7 MAI 2024

Après plus de 6 mois de bombardements, des dizaines de milliers de morts, dont la majorité sont des femmes et des enfants, des infrastructures détruites (écoles, hôpitaux, lieux culturels…) et plus d’un million de personnes déplacées, l’armée israélienne a, ce jour, déployé des chars dans Rafah et pris le contrôle du passage frontalier avec l’Égypte, dans le Sud de la bande de Gaza, coupant l’accès pour l’aide humanitaire au territoire palestinien assiégé.
La CGT réaffirme l’urgence d’un cessez-le feu immédiat et de la réouverture des points de passage de Rafah et de Kerem Shalo. Elle se joint à l’appel de l’ONU fait au gouvernement israélien d’arrêter l’escalade.
Les civils ne doivent plus payer le prix de cette guerre.
L’assaut de Rafah serait une catastrophe humaine sans précédent qu’il faut à tout prix éviter.
La CGT rappelle son engagement pour qu’une paix juste et durable voit le jour : pour que les civils puissent avoir le droit de vivre en sécurité, la justice est indispensable et les résolutions de l’ONU, foulées aux pieds par le gouvernement Netanyahou, doivent être respectées.
La CGT appelle à participer aux rassemblements qui vont se tenir, en soutien au peuple palestinien.
Montreuil, le 7 mai 2024