À quoi êtes-vous prêt·e à renoncer pour passer la crise ?

, par  Secrétariat BL , popularité : 41%

Les arguments se multiplient pour nous convaincre d’accepter une nouvelle cure d’austérité. La CGT ne s’y résigne pas… au contraire !

L’austérité n’est pas une fatalité.
Le nouveau record de dividendes versés aux actionnaires du CAC 40 au premier semestre 2022 (44 milliards d’euros) confirme que l’argent existe et que les travailleur·se·s n’ont jamais produit autant de richesses. L’austérité que le gouvernement veut nous imposer vise à les confisquer toujours plus au service d’une poignée de gros actionnaires aux dépens de l’intérêt général. Nos salaires, nos conditions de travail, mais aussi les services publics, l’éducation, la recherche… tout ce qui fait notre quotidien est sacrifié sur l’autel de la rentabilité immédiate.

Les sacrifices, ça suffit !
La réponse à la crise passe par le progrès social, notamment des hausses de salaires, la baisse du temps de travail et la retraite à 60 ans. Ce n’est pas une utopie syndicale. C’est un choix de société.
en savoir plus sur la campagne 15-32-60 de la CGT

Ensemble imposons le meilleur pour toutes et tous !
Syndiquez-vous !