17 mars : pour nos salaires et pour la paix

, par  Secrétariat BL , popularité : 20%

Adresse du conseil national de l’UFSE-CGT (union fédérale des syndicats CGT de l’État) aux personnels actifs et retraité·es, fonctionnaires et non-titulaires.

Condamnation de l’invasion de l’Ukraine par l’armée de Poutine et de ses conséquences.
Entre autres, l’augmentation du prix des denrées alimentaires, de l’énergie et des carburants qui touche directement le monde du travail en aggravant les pertes de pouvoir d’achat infligées depuis des années, en particulier dans la fonction publique avec le blocage du point d’indice depuis plus d’une décennie.

Lire l’adresse complète (1 page)

C’est un ensemble de revendications salariales qui doivent être satisfaites à commencer par :
• Une première mesure immédiate d’augmentation de 10 % de la valeur du point d’indice ;
• Une véritable égalité salariale entre les femmes et les hommes et la revalorisation des filières à prédominance féminine ;
• La reconnaissance pécuniaire des qualifications des personnels avec de véritables déroulements de carrière ;
• L’intégration des primes dans le traitement, avec indexation sur le coût de la vie et la suppression des dispositifs d’individualisation du type RIFSEEP ;
• L’augmentation des retraites et des pensions.

Le Conseil national appelle les personnels à s’inscrire dans toutes les mobilisations d’ores et déjà initiées sur le plan local et national,
comme celles des 17, 24, 31 mars
et de faire du 1er mai une grande journée de manifestations !