Coupes budgétaires : conséquences pour l’Inrae

, par  Secrétariat BL , popularité : 27%

Bruno le Maire a annoncé dix milliards de coupes dans le budget de l’Etat, touchant en premier les services publics. Comme prétexte à cette réduction budgétaire, le gouvernement indique que la perspective de croissance sur laquelle était fondée le budget 2024 était irréaliste. On aurait pu penser que devant une moindre prévision de rentrées budgétaires, il allait trouver l’argent en imposant les plus riches, ou en réduisant les aides publiques massives et non conditionnées versées aux entreprises, comme par exemple les 7 milliards du crédit impôt recherche. Non, il a préféré s’en prendre encore une fois aux services publics...

Lire la suite.

Ne laissons pas faire et organisons nous !
La journée d’action des personnels de la Fonction Publique le 19 mars constitue pour cela une première échéance majeure.